D’abord, au moment où l’on a des enfants, on essaie de dédramatiser le plus possible les risques qu’ils peuvent encourir. A la maison on fait attention par exemple aux produits toxiques, aux objets tranchants et à l’extérieur, à la route ou à la foule. Bien certainement, on fait toujours notre maximum pour sauvegarder nos enfants sous les yeux et près de nous, mais on ne peut pas être partout et surtout, on ne peut pas nécessairement toujours lutter contre les personnes qui cherchent à tout prix à faire le mal.